Accueil

Association Mir-w-Art

Programme 2017
   

Portraits d'artistes

Références
Avec le support généreux de



Portraits d'artistes

Mir-w-Art est avant tout une histoire d'amitiés avec des artistes.

Dominique Guillemain d'Echon

Installée en Limousin depuis 2006 dans un domaine en pleine nature, Dominique collabore depuis plusieurs années avec le Conseil Régional et ses partenaires pour la marque touristique internationale « Limousin new sensation » et la mise en valeur des savoir-faire d’excellence autour des arts du feu, du luxe et de la naturalité. Son travail photographique personnel s’oriente aujourd’hui vers une recherche plus intimiste autour de la relation de l’homme avec son environnement.

Site internet: www.dominiqueguillemain.fr

Do Delaunay

Je vous invite à aller sur le site de Do, dont la faconde met la barre si haut que je ne sais plus quoi écrire sur Do… Lisez donc ses trouvailles du Neuf pour vous faire une idée sur l’artiste et arpentez le site en détail pour un aperçu de son travail. Do est celui dont on a besoin en ces temps de pessimisme collectif. Il y a du soleil et de l’humour partout. Merci Do.

Fanny

Site internet: dodelaunay.com

Liat Rambach

Après des études d’architecture d’intérieur à l’école Penninghen (ESAG) de Paris, Liat Rambach débute sa carrière à New York aux côtés de Robert Couturier. Puis elle installe son agence à Paris pour continuer à travailler sur des projets d’aménagement intérieur haut de gamme. Elle passe ainsi de nombreuses années à concevoir et imaginer l’intimité d’une clientèle privée. Liat a toujours été partagée entre le dialogue privilégié existant avec cette clientèle sophistiquée donnant lieu à une création artistique sur mesure, et son besoin de solitude dans une créativité picturale qui lui est plus personnelle. Cette nécessaire intimité se traduit par une production artistique riche aussi bien dans la matière que dans une explosion de couleurs. Aujourd’hui, son travail de peintre a largement pris le dessus. L’oeuvre de Liat tourne principalement autour d’une recherche de la couleur dans la couleur. De ce que l’on peut découvrir lorsque l’on la décompose, lorsque l’on essaie d’en extraire les fondements afin de découvrir ce qui s’y cache, ce qui y est enfoui. Le processus implique un « déchirement » de la couleur pour en atteindre sa substance. Liat s’interroge sur les thèmes fondamentaux et fondateurs que sont le féminin, l’origine, la transformation et l’éclosion. L’intériorité et l’extériorité apparaissent comme un leitmotiv dans sa peinture. Le spectateur ne peut que s’en émouvoir et ainsi laisser libre cours à son imagination.

Site internet: Liat Rambach

Nathalie Portejoie

Nathalie est tombé dans la peinture sur le tard mais c’était bien une vocation incontournable. De celle qu’on ne peut éviter plus longtemps. Nathalie essaie tous les formats, tous les supports. Elle sait. Le rendu est d’une poésie folle et touche le cœur au plus profond. Nathalie est une belle personne, généreuse et vivante. Une rencontre magique qui va décupler le potentiel de l’une et l’autre.

Fanny

Site internet: www.nathalieportejoie.com

Nora Herman

Nora Herman est née en Argentine de quatre grands parents polonais. Marquée par les voyages dans ses gènes, elle à vécu à Buenos Aires, Madrid et New York avant de s’installer à Paris courant 1982. Le cœur de son travail est centré sur la pulsion initiale, l’origine de la vie et la germination. Depuis 1978 elle a exposée ses œuvres dans des galeries du monde entier: à la Galerie Herzog, Paris en 2013, à la galerie AROA, Neuilly en 2011, ainsi qu’à la galerie Mireille Batut d’Haussy, Paris en 2004, pour n’en citer que quelques unes. Elle a également reçu des prestigieux Prix comme le Prix de la Pollock-Kransner Foundation à New York en 2005, le Concours de sculpture monumentale de la Ville de Paris en 2001, le Prix Lacourière de la Bibliothèque Nationale de France en 1993, la Bourse du FRAC Ile de France pour la sculpture en 1993… Différentes maisons d’édition ont publié ses livres : Forêt de Poche, éditions L’inventaire en 2006, Les Terres de L’en deçà, éditions Tiempo en 2004, … et l’origine était l’eau, éditions d’écarts également en 2004… Ses œuvres ont été acquises par différentes collections publiques entre autres celles de la Bibliothèque Nationale de France, Ville de Paris, Bibliothèque Fornay, Musée de Beaux Arts de Toulouse, Artothèques de St. Priest, Saint Fons, Mulhouse, Auxerre, Créteil.

Fanny

Site internet: Nora Herman

© Nora Herman 2014

Sophie Brugger

Une petite fille a dû naître un jour dans un immense champ de fleurs magnifiques, gorgées de soleil, rayonnantes de couleurs. La petite s'en imprégna jusqu'au fond de son âme telle "SOPHIE au pays des merveilles" et il en découla d'elle une source infinie de richesse, chaleur, ivresse de couleurs tant retrouvée au contact de cette belle plante qu'au coeur de ses toiles...

INEDIT!!! A découvrir dans les secrets de sensualités de septembre.

Cette artiste positive et sportive oeuvre actuellement aussi sur tous les grands lieux sportifs pour son projet de prouver que l'art et le sport entrent en totale résonance, par le biais des émotions qu'ils suscitent et la beauté des mouvements.


[Biographie de Sophie Brugger]



© Sophie Brugger 2007

Claude Apert

Frondeuse, pragmatique, généreuse, voilà ce que ses amis diront de Claude. Et on pourrait tout autant ajouter: fidèle, nature et altruiste. De ces êtres rares qui aiment sans chichi le genre humain.
Au premier abord (phénomène vérifié à chaque rencontre depuis le paquet d'années qu'on se connaît), nous sommes d'emblée saisis par la vivacité de son regard. Ce bleu franc et sans ambages, incroyablement lumineux et entier, qui vous jauge sans vous juger et n'a de cesse de vous poursuivre et de vous accompagner longtemps après.
Rien d'étonnant qu'il en soit de même de sa peinture..A l'image de ce trait tantôt vigoureux, tantôt aérien. De ce pinceau fouillant et expérimentant sans relâche, animé de cette force tranquille qui, sans faire de bruit, aime déplacer les montagnes.
Une solaire radieuse donc, par ailleurs sportive émérite et jadis brillante femme d'entreprise (dans une autre vie où, excusez du peu, la frenchie était partie à la conquête des Etats-Unis), ce qui serait sans compter sur cette ineffable part d'ombre sans laquelle on ne naît pas artiste.
Cette quête assoiffée de racines qui telles celles d'un olivier bordant un désert imaginaire, se perdent dans la nuit des temps. Cet intime désir qui pousse sa peinture à déchiffrer les signes et défricher l'inconscient. A effleurer du doigt l'universel en mariant l'esprit au charnel. Nomade et sédentaire. Grave et légère. D'une jungle inextricable à ce bouquet de feuilles d'or bruissant dans l'air. Du vert absolu d'un fond marin au rouge sacrificiel d'une laque de Chine. Du jaune qui éclabousse ses toiles pour mieux en pondérer l'équilibre à ce bleu vif, soyeux, céruléen.
Le bleu de ses yeux. Bien entendu.
Ce bleu méditerranéen aimanté par la lumière, doucement espiègle, qui vous porte vers d'autres cieux. Ceux où l'on sait être sage et bourdonnant de malice pour mieux dévorer la vie.à pleines mains.

Ysabelle Lacamp

[Biographie de Claude Apert]

Site internet: Claude Apert



© Claude Apert 2007

Annick Zimmermann

Imaginez un petit soleil qui rayonne et réchauffe sans brûler. Cela donne cette impression de passer un moment avec Annick Zimmermann. Le contact s'établit facilement, caractérisant une proximité et une grande ouverture d'esprit. La discussion est riche, entrecoupée de sourires et de rires.
Annick est généreuse, comme les personnes qui ont voyagé beaucoup et qui sont allées visiter des cultures très différentes. Elle retrace dans ses toiles l'histoire de ses rencontres avec l'Autre. Parfois, le lien est évident et parfois il faut laisser parler son imaginaire. Venez donc vous enrichir du contact d'une personne heureuse et faire quelques voyages.

Fanny

[Biographie d'Annick Zimmermann]

Textes de Anita Nardon et de Karine Ciupa à propos d'Annick.

Site internet: www.annickzimmermann.com



© Annick Zimmermann 2006

Lino de Giuli

Est-ce qu'une puissance supérieure a créé l'univers ou bien la théorie du Big Bang est-elle réelle ? Dans la peinture de Lino de Giuli, nous observons l'univers à travers des fenêtres souvent rouges. Le regard est aspiré par une galaxie étoilée et le corps s'envole dans un espace parfois rassurant, parfois effrayant. Les tableaux sont géométriques, contrastés et prêtent aux fantasmes teintés de personnages peuplant des planètes lointaines.

Fanny

[Biographie de Lino]

Voir exposition récente de Lino dans la galerie MAATGALLERY



© Lino 2006

Anto

J'ai rencontré Anto il y a six mois mais j'ai le sentiment de l'avoir connu toujours. Bon, je repars à zéro. Il y a quelques années, j'admirais certains de ses tableaux chez l'un de ses bons amis. Il en a fallu du temps pour se voir une après-midi de décembre à Sucy-en-Brie, dans la galerie Akwaaba créée par Anto ! Mais ça valait la peine d'attendre, je vous le dis et vous le verrez pendant l'exposition. Rendons d'abord hommage à l'homme avant de faire l'éloge de sa peinture. Anto est une personne d'exception, pleine d'humour, ouverte, généreuse. Il fait partie des gens qui vous rendent meilleurs à leur contact. Profitez-en pendant la semaine ! Notre rencontre aurait pu être prédestinée : Akwaaba est une association de soutien à des artistes bien vivants. Cela étant dit, quand j'observe son travail, je m'incline humblement et ne saurait comparer l'action de Mir-w-Art à celle, au quotidien d'Akwaaba. Mais enfin les gouttes d'eau font les grandes rivières... Sa peinture ? Nous en avons parlé dans l'invitation à l'exposition. Pour moi, comme pour beaucoup d'autres, il s'est agi d'un coup de foudre. Elle va avec l'homme. Elle est malicieuse, chaleureuse, énergique. On en boit jusqu'à plus soif.

Fanny

[Biographie d'Anto]

Site internet: Anto



© Anto 2006

Claire Illouz

Je l'ai écrit à plusieurs reprises mais l'histoire de Mir-w-Art est faite avant tout de rencontres amicales avec des artistes de talent. J'ai eu la chance de croiser le chemin de Claire grâce à François Hilsum. Le premier contact s'est fait autour de son travail dans son atelier. Claire a pris le temps de nous parler longuement de celui-ci et de nous en montrer de nombreux aspects. Je lui avais demandé de nous parler de gravure, ce qu'elle a fait au point de nous faire une démonstration "pour de vrai". Elle maîtrise tellement bien cette technique! Tous les participants à la visite sont ressortis émerveillés et prêts à continuer cette conversation. Je n'ai pas envie de parler ici du sujet de ses recherches, je pense qu'elle le fait beaucoup mieux que moi, même si une grande réserve naturelle lui fait dire qu'elle arrive mal à se livrer à son public. Quel artiste n'est pas dans ce cas de toutes les façons? Je vous invite vivement à la rencontrer pour l'écouter vous raconter le pourquoi du comment.

Fanny

[Biographie de Claire Illouz]

Site internet: www.claire-illouz.com

© Claire Illouz 2006

Antoine Josse

Une rencontre au détour des chemins de la vie. Une rencontre incroyable. Selon Antoine, il ne sait jamais ce qui va sortir sur la toile. Cela me semble être tellement vrai comme acte créatif. Récemment, j’ai entendu une personne parler de l’hypnose Ericksonnienne et j’évoquais les artistes. Elle a confirmé que les artistes créent dans un état de conscience modifié. Le travail d’Antoine est empreint d’une poésie extraordinaire. Ces petits personnages en équilibre au bord du vide. Des ciels chargés. Une touche de couleur qui apparaît. Et tellement plus.

Fanny

[Antoine Josse sur Youtube]

Site internet: Antoine Josse sur Facebook

© Antoine Josse 2013

Pascale Blaizot

Souvent mes amis me demandent comment je rencontre des artistes. Tout simplement… par mes amis! La rencontre avec Pascale donc, c'est grâce à Marie-Paule.

Que dire de sa peinture ? On la connaît à l'aise dans les grands formats - les très grands formats. Sur ces surfaces, elle exprime sa recherche du moment. Dernièrement, le travail porte sur la transparence. Les toiles racontent plusieurs histoires, superposées, multipliant les opportunités de rêverie et d'imagination. Nous vous laissons vous y plonger. Quand vous la rencontrerez, demandez également à voir des toiles plus anciennes, explosions de couleurs et d'abstraction.

Fanny

Dans les compositions de Pascale Blaizot la présence forte de la matérialité du médium huile et du travail pictural abolit tout excès de fidélité dans la représentation et recentre le sujet sur la peinture. Les couches se superposent, les plans, les lignes et les passages de peinture font subir des distorsions aux choses, invitant le spectateur à les regarder d'un point de vue strictement pictural.

Des effets de grossissements évoquent la sensualité du geste pictural et brouillent l'image.
Les points de vue s'entrecroisent, les différents plans de vision obligent d'ailleurs à imaginer les hors-champs, regarder les détails isolés, puis l'ensemble.

Si certains des éléments présents dans les toiles de Pascale Blaizot sont issus de l'univers quotidien proposé par les photographies et les images des journaux, des magazines, d'autres montrent une relation intime et personnelle avec l'histoire de l'art et les grands maîtres de la peinture. Passent alors le souvenir de Enguerrand Quarton (la Pièta d'Avignon), Diègo Velasquez (les Ménines), Auguste Rodin (figures d'ombre, dessins inspirés de la Divine Comédie), Marcel Duchamp (9 moules mâlik)…

Cette artiste montre par ses choix et la réflexion qu'elle conduit dans son univers pictural, un esprit en prise avec son temps qui agit délibérément en peintre dans le déluge de production d'images du monde moderne.

[Biographie de Pascale Blaizot]

Site internet: Pascale Blaizot

© Pascale Blaizot 2005

Eric Perrin

Eric, c'est aussi Marie-Paule. Car en rencontrant Pascale on rencontre Eric et réciproquement.
Et ça fait longtemps… J'ai encore un souvenir très vif de ma première visite à l'atelier "A titre provisoire", là où Eric travaille. Et des merveilleux dessins, aquarelles et peintures présentés par Eric.
J'ai tout de suite été captivée par son travail sur les visages, orienté aujourd'hui sur d'autres parties du corps. Ce travail traduit une maîtrise technique de la couleur, de la composition ; il faut voir un dessin pour comprendre. Il faut voir une des aquarelles d'Eric, une de ces merveilles de délicatesse et de finesse. Vous serez prêt alors pour sa peinture.

Les paroles de l'artiste: "Portrait de la peinture"

[Biographie de Eric Perrin]

Site internet: Eric Perrin





© Eric Perrin 2005

François Hilsum

Le premier contact avec François s'est fait par téléphone portable, grâce à notre amie commune Maya. François maîtrise son art, cela va de soi, mais il a également fait le tour de tous les outils de communication de notre époque, deux sujets de fascination pour moi. La dernière caractéristique reflète bien l'homme que j'ai rencontré: jeune de coeur et d'esprit, ouvert à toutes les expériences, pourvu qu'elles soient de qualité, sachant apprécier les cadeaux de la vie. François est un modèle épicurien, très raffiné. J'ai le sentiment qu'il est impossible d'être triste bien longtemps à ses côtés. Sa peinture est à cette image: généreuse, vivante et en mouvement.

François Hilsum est né, a vécu et travaillé à Paris, rue des Beaux-Arts et à Montparnasse. Il a fréquenté les ateliers Charpentier, Cathelin, l'Ecole de dessin de la Ville de Paris, l'Ecole nationale des Arts Décoratifs. Il travaille en pleine nature au cœur de la vallée de la Seine, dans le Val d'Oise. Son atelier à Vétheuil est proche d'une maison de Claude Monet et de l'ancienne demeure de Joan Mitchell.

Les paroles de l'artiste: "Je plaide coupable"

Critique de la dernière exposition de François Hilsum: article dans la Gazette Drouot.

[Biographie de François Hilsum]

Site internet: www.hilsum-francois.com





© François Hilsum 2005

Marc Torikian

IN MEMORIAM

Marc Torikian nous a quitté en août au terme d'un combat contre la maladie. La perte est immense. D'un ami cher avec qui j'ai passé un peu de temps à parler de l'art et de son art, entre autres. D'un grand peintre méconnu des circuits de l'art contemporain pipolisés mais au génie non contestable. L'heure est à la tristesse. Nous avons perdu beaucoup.

Fanny

© Marc Torikian

Geneviève Pascaud a écrit un livre sur et avec Marc. Il y beaucoup à raconter sur l'individu. Un site étant public, je n'en dirai pas plus et vous laisse l'opportunité d'une rencontre pour vous faire votre opinion. La nôtre de rencontre s'est passé tout simplement autour d'un tableau offert par ma mère pour mes trente ans. Ensuite, une visite chez nous pour voir le tableau accroché - "en situation". A suivi une soirée de discussion animée sur la difficulté de toucher les gens aujourd'hui avec l'art. Et voilà, depuis beaucoup d'amitié. J'apprécie la profondeur et la pudeur de l'homme, la richesse et la diversité de sa peinture.

Fanny

Les paroles de l'artiste: "Poème d'artiste"

[Biographie de Marc Torikian]

Site internet: torikian.mir-w-art.org





© Marc Torikian 2005